Améliorer son ammobox

Sur ce tutoriel je vais vous montrer comment j’ai retravaillé une ammobox de M249 pour qu’elle remonte les billes lors du tir de la réplique et que l’on puisse remonter manuellement les billes dans le puit lors du rechargement.

Ce ne sera pas un tuto en étape par étape mais plutôt un « comment j’ai fais » puisqu’à l’époque je suis complètement parti à l’aventure et j’ai fais et refais plusieurs pièces avant d’arriver à ce résultat.

Dans les grandes lignes j’ai traité dans l’ordre :
– la partie électrique
– la partie carénage
– la partie insonorisation

Concernant l’électronique

J’ai déjà supprimé toutes prises Tamiya de la réplique et utilisé des T-plug, bien plus fiables niveau connexion ce qui évite les arcs électriques et les micro-coupures. Voici une illustration détaillée du montage terminé :

et dont voici le schéma représenté :

Il faut donc :
– 2 diodes 1N5400
– 1 bouton poussoir
– une paire de connecteurs T-Plug (ou Tamiya si vous préférez)
– un connecteur de pile 9V

Des diodes ? mais pour quoi foutre ?
En gros la diode de droite sur le schéma protège la batterie de l’AEG de la pile quand on appuie sur le poussoir. Et la diode de gauche protège la pile de la batterie de l’AEG quand on tire avec la réplique. Elles évitent au courant de passer dans l’autre sens en somme. Simple non ? J’ai indiqué sur mon schéma de quel côté doit se trouver la petite bague argentée.

Une fois remonté le bouton poussoir devrait être plutôt bien calé sur le trou qui se trouve sous le chargeur. Il n’est pas centré mais suffisamment bien placé pour être facilement manipulé. Si on porte des gants le petit doigts rentre parfaitement. A quoi sert ce bouton ? Votre chargeur est désormais commandé par la réplique. Quand vous tirez, la réplique remonte les billes. Mais quand votre chargeur est aussi vide que la tête de Nabila et que vous venez de le remplir (le chargeur, pas Nabila) vous pressez sur ce bouton pour que le moteur du chargeur fasse remonter les billes. Vous pouvez ne pas le faire mais vous devrez tirer à vide avec la réplique 2 ou 3 secondes avant d’être approvisionné. Petite photo du bouton poussoir :

Concernant le carénage
J’ai utilisé de la carte plastique généreusement collé à la colle néoprène. Il vous faut trouver un plastique qui colle bien car mon premier essai avait été fait avec d’autre matières qui ne collaient pas aussi bien, même la super glue n’est finalement pas une bonne idée car trop « dure » une fois séchée et elle avait tendance à casser aux crash-tests.

Diverses découpes ont été faites pour épouser au maximum tous les reliefs de la coque du chargeur. Vous pouvez faire vos essais avec des morceaux de cartons et vous en servir ensuite de patrons pour vos découpes.

Sur le profil vous remarquerez que j’ai apporté des pentes et un taquet pour optimiser l’alimentation en bille.

Un petit schéma vaut mieux qu’un long discours …

Concernant l’insonorisation
C’est quand même pas très discret 3000 billes dans une boite en plastique ! J’ai utilisé de la feutrine autocollante (lâchement volée dans la caisse de bricolage de mon fils pendant qu’il dormait) et j’en ai mis partout où je pouvais. Ca amortit pas mal des déplacements des billes et c’en est presque agréable.

Et voilà une fois que le chargeur est terminé ça ressemble à ça tout monté :

A ceux qui disent « oui mais le moteur de l’ammobox va cramer avec la batterie de l’AEG » je dis « MOUAH AHH AHHHH ». Plus sérieusement la réplique est montée en Lipo 7,4V. en 2500mAh 20C et j’ai déjà remplacé 2 fois le piston et 1 fois les gears … juste pour dire qu’elle en crache de la bille et qu’il n’y a eu pour le moment aucune défaillance du chargeur.

Je suis disposé à vendre les pièces permettant de faire de tuto. Diodes, connecteur 9V, bouton poussoir, T-Plug … y a qu’à demander sur lacfab@naz-airsoft.com

Lacfab

Laisser un commentaire